Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
sonderlesecritures.com

sonderlesecritures.com

Blog d'évangélisation d'édification et d'aides à l'étude biblique. Quizz bibliques et textes pour les écoles du dimanche.

comment fonder une assemblée de l'Église du Christ chez vous - partie 3

DANS CETTE RÉJOUISSANCE qui accompagne le salut, le nouveau chrétien
   cherche à savoir comment adorer et louer ce Dieu de miséricorde
   infinie.
   
   L'homme est, de par sa nature, un adorateur. Il n'est pas nécessaire
   de lui dire d'adorer. Il faut cependant lui expliquer comment le
   faire.
   
   QUI PEUT ADORER?
   
   UNE PERSONNE QUI DEVIENT CHRÉTIENNE peut adorer Dieu dans la solitude.
   Il n'est pas nécessaire d'être à plusieurs pour communier avec Dieu.
   Quand DEUX ou plusieurs, dans un même endroit deviennent membres de
   l'Église, au lieu de s'isoler, ils doivent se réunir et adresser leur
   culte à Dieu en communauté, Ils forment ainsi une assemblée de
   chrétiens.
   
   QUI DÉCIDE COMMENT SE DÉROULERA LE CULTE?
   
   PUISQUE DIEU EST L'OBJET de notre adoration, étant seul digne d'être
   loué, c'est à lui qu'appartient le droit de nous expliquer COMMENT et
   QUAND le culte doit lui être rendu. C'est dieu, et non pas l'homme,
   qu'il faut adorer. C'est Dieu, et non pas l'homme, qui doit donc
   approuver le culte. Ce qui est agréable à l'homme, ou ce que l'homme
   pense être agréable à Dieu, peut très bien être <<une abomination
   devant Dieu>>(Luc16:15) Tout acte de louange offert à Dieu doit
   s'harmoniser parfaitement avec la volonté de Dieu, telle qu'elle est
   révélée dans sa Parole (Jean1:17; Jean4:24)
   
   FAIRE CE QUE DIEU N'A PAS AUTORISÉ, c'est agir comme si Dieu ne sait
   pas ce qu'il désire. imposer ce que Dieu n'a pas ordonné laisse la
   fausse impression que l'homme peut suppléer là où Dieu n'a pas parlé.
   
   TOUTEFOIS, RAPPELONS-NOUS que la Bible est la révélation de la volonté
   de Dieu. Ses enseignements, aussi bien que son silence, doivent être
   pris comme la manifestation de cette volonté divine. Dieu a fixé
   lui-même les normes du culte qui lui est agréable, tant par des
   ordonnances précises que par l'exemple des premiers chrétiens, selon
   le Nouveau Testament. Tout culte fondé sur des préceptes qui sont des
   commandements d'hommes>> est considéré comme <<vain>>par Dieu.
   (Matthieu15:9)
   
   IL Y A CINQ PARTIES DU CULTE BIBLIQUE
   
   TOUTES LES ASSEMBLÉES DE CHRÉTIENS dont parle le Nouveau Testament
   offraient un culte identique. (1Corinthiens7:17) Aussitôt convertis,
   selon les Actes des Apôtres, les premiers chrétiens <<persévéraient
   dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans
   la fraction du pain, et dans les prières>> (Actes des Apôtres2:42) se
   servant de ces moyens pour adorer Dieu, ils se réunissaient
   régulièrement, dans un contexte profondément spirituel et fraternel.
   
   LE CULTE CHRÉTIEN DOIT S'ORDONNER aujourd'hui de la même façon. En
   effet vouloir adorer dieu d'une autre manière serait agir contre sa
   volonté. Ce serait insulter dieu que de lui offrir une adoration
   composée de<<préceptes qui sont des commandements
   d'hommes.>>(Matthieu15:9)
   
   IL Y A CINQ PARTIES DANS LE CULTRE qui plaît au Seigneur.
   
   NOUS CHANTONS: La manifestation naturelle d'un coeur heureux est le
   chant.(Jacques5:13) Les premiers chrétiens chantaient à la gloire de
   Dieu dans leur culte. (Éphésiens5:19) Ils se servaient des Psaumes,
   des hymnes, et des cantiques spirituels pour exprimer à Dieu les
   sentiments de leur coeur: (Colossiens3:16,17) les instruments de musique
   ne s'y trouvaient jamais, selon toutes les indications bibliques et
   autres. Ils composaient leurs propres cantiques, en se basant sur les
   Psaumes de David ou sur d'autres passages bibliques. Dans plusieurs
   endroits du monde, il existe des recueils de cantiques pour aider les
   chrétiens à chanter. Mais faute d'une telle aide, il est toujours
   possible de faire comme ces premiers disciples - adapter à la musique
   des Psaumes , des versets ou des thèmes bibliques.
   
   NOUS PRIONS :LA PRIÈRE EST LE MOYEN PAR LEQUEL l'homme parle à Dieu.
   Quand on prie selon la volonté de Dieu, il nous écoute (1Jean5:14), et
   nous exauce. (1Pierre3:12) Prier ne veut pas dire s'attaquer à une
   résistance de la part de Dieu. Il s'agit plutôt de lui témoigner notre
   confiance en lui et notre dépendance de lui. Il faut toujours prier
   avec foi, croyant que Dieu répondra à notre demande. Mais il faut
   dire:<<Non pas ce que je veux, mais ce que tu veux,
   Seigneur.>>(Luc22:42) Nous devons prier au nom de Jésus, car c'est lui
   notre Médiateur auprès de Dieu. (1Timothée2:5; Éphésiens5:10)
   
   NOUS ÉTUDIONS: L'ÉTUDE DES ÉCRITURES représente une forme très exaltée
   d'adoration. Le désir de connaître la volonté de Dieu afin de
   l'accomplir apporte sa plus grande bénédiction. (Jean17:17) Le
   Saint-Esprit qualifie de <<noble>> l'esprit de ceux de Bérée parce
   qu'il << examinaient chaque jour les Écritures.>>(Actes des
   Apôtres17:11-12)
   
   NOUS DONNONS: C'EST RENDRE UN CULTE À DIEU DE DONNER DE NOS MOYENS
   MATÉRIELS lors de la collecte dominicale. L'Église de Philippe
   envoyait de l'aide à l'apôtre Paul pour lui permettre de prêcher
   l'Évangile. Et celui-ci parle de leur geste fraternel comme << un
   parfum de bonne odeur.>>(Philippiens4:15-19) En versant de nos moyens,
   nous assistons dans la prédication de l'Évangile, et nous permettons
   d'aider ceux qui sont dans le besoin. (1Corintiens16:1-2) en outre,
   cet argent peut servir à la location ou à l'achat d'un local où
   l'Église se réunira, ou à l'achat de Bibles, de brochures, de traités,
   etc., afin de diffuser l'Évangile dans l'entourage.
   
   LE SEIGNEUR AIME CELUI QUI DONNE AVEC JOIE. (11CORINTHIENS9:7) Dieu
   considère nos offrandes comme une <<preuve de la sincérité de notre
   amour.>> (11Corinthiens8:8) Le Juif, sous la Loi de Moïse, était tenu
   de donner un minimum de dix pour-cent de tout ce qu'il possédait au
   Seigneur. Dieu ne fixe pas de pourcentage pour le chrétien. Il compte
   sur sa reconnaissance et sa générosité. Il exige seulement de lui
   qu'il donne <<avec libéralité>>, (Romains12:8), et <<selon sa
   prospérité.>> (1Corinthiens16:2)
   
   NOUS PARTICIPONS À LA SAINTE-CÈNE: LA SAINTE-CÈNE EST UNE OCCASION
   SOLONNELLE. Jésus institua ce repas commémoratif en souvenir de ses
   souffrances et de sa mort pour nos péchés. Chaque chrétien (sans
   exception) participe à la Sainte-Cène chaque dimanche (sans
   exception), en mémoire du sacrifice de Jésus-Christ pour les péchés du
   monde.
   
   DANS CE REPAS DU SEIGNEUR, chaque chrétien prend un morceau du pain
   sans levain - il suffit d'un petit morceau, en mémoire du corps de
   Jésus. Ensuite, il boit quelques gouttes du <<fruit de la vigne>>(jus
   de raisin, ou de vin rouge), en mémoire du sang de Jésus.
   (Matthieu16:26-29; 1Corinthiens11:23-24)
   
   Lors du culte dominical, un chrétien (n'importe quel homme) fidèle et
   dont la conduite est exemplaire, distribue le pain (après avoir rendu
   grâces à Dieu et rompu le pain en morceaux), puis le jus de raisin (ou
   vin rouge), après avoir également rendu grâces.
   
   LE REPAS DU SEIGNEUR est observé chaque <<premier jour de la semaine>>
   (dimanche).(Actes des Apôtres20:7; Actes des Apôtres2:42) C'est le
   seul jour consacré pour la Sainte-Cène. Celle-ci ne peut être célébrée
   un autre jour de la semaine.
   
   LA SIGNIFICATION DE LA SAINTE-CÈNE est clairement indiquée par le
   Seigneur quand il dit: <<Faites ceci en mémoire de
   moi.>>(1Corinthiens11:25) Le pain est une <<communion au corps de
   Christ<<et le fruit de la vigne est une <<communion au sang du
   Christ.>>(1Corinthiens10:16)
   
   LE REPAS DU SEIGNEUR n'enlève pas le péché, mais il sert à <<annoncer
   la mort du Seigneur>> au monde. C'est donc un témoignage puissant de
   notre foi en Christ et en son sacrifice pour nos péchés.
   
   C'EST CERTAINEMENT UN PÉCHÉ que de manquer volontairement les réunions
   avec nos frères et soeurs en Christ, surtout celle où le Repas du
   Seigneur est observé. (Hébreux10:25-26) Si l'on était malade et ainsi
   incapable d'assister à la réunion du dimanche (le premier jour de la
   semaine- Actes des Apôtres20:7), on pourrait exceptionnellement
   observer la Sainte-Cène chez soi.
   
   
   
                               COMMENT FAIRE
                                      
                             VOUS-MÊME LE PAIN
                                      
                                SANS LEVAIN
                                      
                         POUR LE REPAS DU SEIGNEUR
                                      
   DANS LE REPAS DU SEIGNEUR; le pain sans levain est employé parce que
   ce fut à la Fête des Pains sans levain (Matthieu26:17) que Jésus
   institua ce repas commémoratif. Jésus et ses disciples étaient à la
   table et il prit du pain sans levain, rendit grâces, le rompit et le
   distribua à ses disciples. (Matthieu26:26-29) C'est pourquoi cette
   sorte de pain sert aujourd'hui dans la Sainte-Cène.
   
   LE PAIN SANS LEVAIN est facile à préparer, quand on ne peut pas en
   acheter chez le boulanger, ou dans une épicerie juive (où il s'appelle
   pain <<azyme>> ou << matzos >>). Deux ingrédients les plus communs
   sont employés dans la fabrication de ce pain qui doit servir dans le
   Repas du Seigneur.
   
   POUR PRÉPARER CE PAIN, mélanger un peu de farine avec une petite
   quantité d'eau, d'huile (ou beurre) et de sel. Travailler la pâte
   jusqu'à ce que tout soit bien mélangé. Etaler la pâte avec un rouleau
   à pâtisserie, ou une bouteille, pour la réduire en une feuille mince.
   La mettre ensuite au four (assez chaud) pendant quelques minutes,
   jusqu'à ce qu'elle soit dorée.
   
   BIEN ENTENDU, AUCUN PRODUIT susceptible de faire lever la pâte
   (levain, levure chimique, etc.) ne doit y être ajouté.
   
               COMMENT SE PROCURER LE '' FRUIT DE LA VIGNE ''
                                      
                            POUR LA SAINTE-CÈNE
                                      
   LA NUIT MÊME OU JÉSUS FUT TRAHI, il prit non seulement le pain sans
   levain, mais aussi la coupe contenant le <<fruit de la vigne>>, qu'il
   bénit et donna à ses disciples. Il leur demanda d'en boire en mémoire
   de son sang, qui serait sous peu versé pour les péchés du monde.
   
   PAR << LE FRUIT DE LA VIGNE>>Jésus voulait dire le jus de raisin. Le
   raisin est sans doute le fruit le plus répandu dans le monde. Jésus,
   en se servant du raisin, choisit un fruit très connu à travers le
   monde, pour symboliser son sang dans le Repas Saint. Par sa
   participation à la Sainte-Cène chaque dimanche, le chrétien témoigne
   sa reconnaissance envers le Christ, qui accepta de mourir à sa place
   pour le péché. Manquer volontairement à cette réunion du <<premier
   jour de la semaine>> (Actes des Apôtres20:7) indique chez le chrétien
   l'absence d'un esprit de reconnaissance.
   
   LE JUS DE RAISIN peut être trouvé presque partout dans le monde. Mais
   si vous n'arrivez pas à vous en procurer en bouteille, vous pouvez le
   faire vous-même. Il suffit de presser une, ou plusieurs, grappes de
   raisins rouges dans un récipient. Pendant les vendanges, une quantité
   suffisante pour toute l'année peut en être préparée et conservée en
   bouteilles par la stérilisation.
   
   LE<<FRUIT DE LA VIGNE>> pourrait à la rigueur être préparé en jetant
   une poignée de raisins rouges secs dans de l'eau bouillante. Le jus
   ainsi obtenu pourra être utilisé pour le Repas du Seigneur.
   
   MAINTENANT, avec cet aperçu selon les Écritures, vous pouvez
   
                            COMMENCER CHEZ VOUS
                                      
                        UNE ASSEMBLÉE DE CHRÉTIENS !
                                      
   A NOTER; SI L'ÉGLISE DU CHRIST n'existe pas dans votre ville ou
   village, vous devriez en commencer une, soit chez vous, soit dans un
   autre local plus accessible et plus spacieux. Si l'Église selon sa
   vraie nature biblique existe déjà près de chez vous, il serait
   peut-être préférable de ne pas en commencer une autre, mais de se
   réunir et travailler avec celle-là.
   
   MAIS IL FAUT FAIRE BIEN ATTENTION quand aux associations religieuses,
   qui affirment se fonder sur le Christ, mais qui ne respectent pas sa
   Parole ou ne suivent pas le modèle qu'il nous donne. (11Jeanv.9-11)
   
   UNE FOIS BAPTISÉ POUR LA RÉMISSION DES PÉCHÉS, si vous avez pu
   instruire et baptiser d'autres personnes, une heure devrait être fixée
   le dimanche pour votre réunion du culte. L'Église peut très bien se
   réunir au début chez vous, ou dans un autre local. On chantera des
   cantiques, priera au nom du Christ, choisira un passage biblique pour
   le lire et le commenter à ceux qui sont présents. Puis la Sainte-Cène
   (ou le Repas du Seigneur) sera célébrée. On rendra grâces pour le pain
   et ce qu'il représente, puis on le rompra et le distribuera aux autres
   baptisés présents. Ensuite, on rendra grâces pour le fruit de la vigne
   avant de le passer aux membres présents, pour que chacun en boive
   quelques gouttes. Plusieurs prières peuvent être prononcées pendant le
   culte. (A noter, dans une réunion de chrétiens mixtes, ce sont les
   hommes qui prient à haute voix, qui enseignent et qui président.
   (1Corinthiens14:34-35; 1Timothée2:11-15) Ensuite, les offrandes seront
   recueillies parmi les membres. L'argent ainsi collecté doit servir à
   la prédication de l'Évangile et aux oeuvres de bienfaisance. Une
   comptabilité exacte doit être tenue et un rapport fait régulièrement à
   tous les membres de l'Assemblée.
   
   VOUS DEVRIEZ VOUS EFFORCER de partager l'Évangile avec ceux qui vous
   entourent. Les premiers chrétiens sont allés partout en <<annonçant la
   bonne nouvelle de la parole.>> (Actes des Apôtres8:4)
   
   COMMENT L'ÉGLISE EST-ELLE ORGANISÉE ?
   
   CHAQUE ASSEMBLÉE LOCALE de fidèles est complètement indépendante. Il
   n'y a jamais d'Assemblée qui en domine une autre. Chacune d'elles
   constitue un ensemble autonome. Il n'existe aucune hiérarchie reliant
   toutes les Assemblées locales.
   
   DANS LA BIBLE, L'ÉGLISE EST APPELÉE LE <<corps de Christ>>. Par cette
   image nous voyons que le Christ est <<la tête du corps>>.
   (Colossiens1:18; Ephésiens1:22) Chaque chrétien individuellement est
   un << membre du corps>>. (1Corinthiens12:20) Comme dans un corps
   naturel, chaque membre a une fonction à remplir dans l'Église. Aucun
   membre n'est plus important qu'un autre. Chacun a un travail à faire
   pour que l'Église entière s'édifie et se développe.
   
   MAIS , N'OUBLIONS PAS QUE LE CHRIST est << la tête de l'Église>>, et
   qu'ainsi c'est lui qui possède <<tout pouvoir>>. (Mathieu28:18)
   Personne n'a le droit de changer l'organisation de l'Église de quelque
   manière que ce soit. Seul le Christ aurait un tel pouvoir.
   
   AVEC LA CROISSANCE DE L'ASSEMBLÉE LOCALE, en nombre et en maturité
   spirituelle, il viendra un temps où il sera nécessaire de choisir des
   hommes du milieu de l'Assemblée pour servir comme Anciens. Ceux-ci
   doivent être nommés par l'Assemblée elle-même. Ils ne peuvent pas se
   désigner d'eux-mêmes. Ces hommes sont aussi appelés <<Évêques>> et
   <<pasteurs>>, du fait qu'ils servent comme les bergers du troupeau,
   toujours bien entendu sur le plan local. (1Pierre5;1-5; Actes des
   Apôtres20:17,28) Ce sont eux qui dirigent et surveillent l'Assemblée
   locale.
   
   QUAND IL Y A DES ANCIENS (ÉVEQUES), il faut qu'ils en soient au moins
   deux. (Philippiens1:1) Il ne peut y avoir d'Évêque (Ancien ou Pasteur)
   unique dans une Assemblée (Actes des Apôtres14:23) Les conditions
   requises pour être désigné comme Ancien (Évêque ou Pasteur) se
   trouvent énumérées en 1 Timothée3:1-7 et Tite1:5-9. C'est à remarquer
   que les Anciens (Évêques ou Pasteurs) d'une Assemblée locale ne
   peuvent exercer aucun pouvoir en dehors de leur propre Assemblée.
   
   
   
   L'ÉGLISE PEUT EXISTER et fonctionner sans Anciens (Évêques ou
   Pasteurs), ou Diacres. Au début, c'est nécessairement le cas, car ceux
   qui remplissent ces fonctions spéciales doivent posséder une grande
   maturité spirituelle et une certaine expérience. En attendant, les
   affaires de l'Assemblée locale sont gérées par l'ensemble des membres.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article