Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
sonderlesecritures.com

sonderlesecritures.com

Blog d'évangélisation d'édification et d'aides à l'étude biblique. Quizz bibliques et textes pour les écoles du dimanche.

ABEILLE

ABEILLE
      Insecte hyménoptère (type de la famille des apidés).
      Une société d'abeilles comprend, en nombre très inégal, des adultes de trois castes. Les ouvrières, les plus nombreuses
(10 000 à 60 000), ont un appareil buccal fait pour lécher et aspirer le nectar des fleurs (langue), la dernière paire de pattes différenciée pour la récolte du polen (brosses, corbeille) et l'extraction de la cire (pinces), enfin l'abdomen terminé par un aiguillon venimeux protractile dent la piqûre cause une vive douleur locale, parfois même des réactions générales graves. Ce sont des femelles stériles; toutes les fonctions d'entretien leurs sont dévolues: récolte, conservation et distribution de la nourriture, nettoyage, ventilation et garde de la ruche, recherche d'un emplacement, construction d'une ruche nouvelle, etc., et il en résulte pour elles une faible longévité: 15 jours pour les plus actives, 5 mois pour celles qui hivernent. Les mâles (quelques centaines) se reconnaissent à leurs gros yeux, à leur abdomen trapu et sans aiguillon; ils ne servent à rien sauf celui qui féconde la reine à la suite du «vol nuptial», et les ouvrières les massacrent dès les premiers froids. La reine, (toujours unique), fécondée une seule fois dans sa vie, ne fait que pondre, et essaime, (c'est-à-dire fonde avec la moitié environ des ouvrières, une ruche nouvelle; lorsqu'une jeune reine est née pour la remplacer. La reine a un aiguillon. Elle peut vivre de 4 à 5 ans. Quelle que soit leur caste, les abeilles adultes ont une paire d'yeux à facettes et trois yeux simples, des antennes courtes, une langue allongée, deux paires d'ailes qui battent ensemble pendant le vol grâce à un dispositif d'accrochage, un abdomen séparé du thorax par un étroit pétiole. La larve, vermiforme, élevée dans un alvéol de taille différente selon sa future caste, atteint l'âge adulte 16 jours après l'éclosion de l'oeuf.      
      Insecte produisant le miel et la cire. Deu. 1.44. Jug. 14.8. Ps. 118.12. Ésa. 7.18.
      SYMBOLE DE L'ABEILLE: Innombrable, organisée, laborieuse, disciplinée, infatiguable, l'abeille ne serait qu'une autre fourmi, comme elle symbole de masses soumises à l'inexorabilité du destin --homme ou dieu-- qui l'enchaîne, si, de surcroît, elle n'avait des ailes, un chant, et ne sublimait en miel immortel le fragile parfum des fleurs. Ce qui suffit, à côté du temporel, à conférer une haute portée spirituelle à son symbolisme. Ouvrières de la ruche, les abeilles assurent la pérennité de l'espèce, mais aussi, prise individuellement en tant qu'animatrices de l'univers entre terre et ciel, elles en viennent à symboliser le principe vital, à matérialiser l'âme. C'est ce double aspect --collectif et individuel, temporel et spirituel-- qui fait la richesse de leur complexe symbolique, partout où il est attesté.
Figuration de l'âme et du verbe --en hébreu le nom de l'abeille, Dbure, vient de la racine Dbr parole-- il est normal que l'abeille remplisse aussi un rôle initiatique et litturgique.
On les trouvent figurées sur les tombeaux, en tant que signes de survie post-mortuaire. Car l'abeille devient symbole de résurrection. La saison d'hiver --trois mois-- durant laquelle elle semble disparaître, car elle ne sort pas de sa ruche, rapprochée du temps -trois jours-- durant lequel le corps du Christ est invisible, après sa mort, avant d'apparaître de nouveau ressuscité. L'abeille symbolise encore l'éloquence, la poésie et l'intelligence.
Par son miel et par son dard, l'abeille est considérée comme l'emblème du Christ: d'un côté, sa douceur et sa miséricorde; et de l'autre, l'exercice de sa justice en tant que Christ-juge.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article